Atelier Yvo Vitro - TervilleAtelier Yvo Vitro - Terville
©Atelier Yvo Vitro - Terville|Les photos de Véro
Colorez votre vie avecl'atelier Yvo Vitro

L’atelier Yvo Vitro – DE

Êtes-vous prêts à colorer un peu votre vie ? Il ne vous reste qu’à pousser la porte et découvrir comment des pensées transparentes deviennent couleurs. On vous narre l’histoire d’un homme qui s’exprime à travers le vitrail.

Bienvenue

chez Yves Mendes

Tout commence devant une maison au 79 route de Verdun à Terville. Elle ressemble aux autres. Si ce n’est un détail. À la place d’un auvent de porte lambda se trouve un diamant de verre. Le ton est donné. Tout se passe ensuite dans le jardin.

De la maison de producteur
à l’atelier d’art

Ancienne maison de maraîchers, on devine encore l’ambiance d’antan. Caquètements de poules, odeurs de légumes et fleurs. Les cages à lapins, elles, ont laissé place à l’art. Comme le hasard n’existe pas, les propriétaires des lieux dans les années 1930 avaient offert des vitraux à l’église Saint- Sébastien de Terville. Désormais c’est le vitrailliste, qui œuvre. Sous l’appellation Yvo Vitro il use de sobriquets aux consonances portugaises, ses origines, pour se démarquer et signer ses œuvres.

Quiconque découvrira Yvo Vitro – Terville, dans les siècles à venir reconnaîtra et respectera le travail de l’artisan. Du moins c’est ce que souhaite Yves Mendes. Car c’est bien de respect dont on parle dans ce domaine. De la même manière, qu’il respecte le travail d’un maître verrier, de style médiéval ou contemporain, sa mission est de conserver le travail, la maîtrise et le savoir-faire de ce métier millénaire.

Dans l’atelier

Yves Mendes s’est approprié les lieux en créant deux ateliers. L’un est intégralement dédié à la restauration, l’autre accueille tout le matériel nécessaire dans un arc en ciel de couleurs. Verres, peintures sur verre, pots de grisaille, émail, four, tout y est.

Si l’on a tous en tête les vitraux d’église, médiévaux ou contemporains, ici la création rime avec l’invention et l’innovation. Yves Mendes conçoit et réfléchit aux problématiques de notre monde, comme les maîtres verriers médiévaux racontaient la société religieuse.

La lanterne du Jubilé

Son oeuvre majeure, c’est la lanterne du Jubilé de la cathédrale de Metz. Conçue initialement pour célébrer les 800 ans de la cathédrale Saint- Etienne de Metz, Yves Mendes a réalisé un projet ouvert à tous. Naissance d’un « raoudi » ? Offrez une lanterne bleue ou rose. Mosellan convaincu et fier de l’être, octroyez-vous une lanterne bleue ou verte, aux couleurs de la Moselle. Si son modèle original trône fièrement à l’entrée de la Cathédrale Saint-Etienne, 649 paroisses en sont également dotées.

Le savoir-faire

du vitrailliste

Le travail du vitrailliste se fait en plusieurs étapes. Il y a d’abord la réalisation de la maquette. Elle peut être à l’échelle 1/10 ou 1/1 selon le projet. Ensuite, il découpe des morceaux de verre à partir de gabarits de papier faits en amont. Les morceaux de verres sont liés entre eux avec la soudure. Si le vitrail est à peindre, Yves Mendes utilise alors la grisaille et cuit son verre à 630 degrés pour que la couleur prenne.