Stéphane Thévenin - Photographe Ville de ThionvilleStéphane Thévenin - Photographe Ville de Thionville
©Stéphane Thévenin - Photographe Ville de Thionville|Pierre Heckler - RL
Les schness du Pays Thionvillois

Rencontre avec Stéphane

Monsieur «Photos» de la Ville de Thionville s’est laissé prendre au jeu de notre interview. En charge de la gestion du compte Instagram de la ville, son talent lui a valu un hashtag de bronze dans la catégorie «villes moyennes» en 2019.

Ton parcours en quelques lignes ?

J’ai passé 14 ans comme photographe au sein de l’armée. C’est là que j’ai été formé et que j’ai vraiment pris plaisir à exercer ce métier. J’ai gardé des souvenirs forts de cette expérience dont ma partie préférée était les prises de vues aériennes. À la fermeture de la base, j’ai postulé à la Ville de Thionville où j’ai redécouvert la profession sous un nouvel angle.

Quels conseils pour réaliser de beaux clichés et performer sur les réseaux sociaux ?

Avant tout, il s’agit d’être régulier dans ses publications. Sur le compte de la Ville de Thionville, je poste une photo par jour et j’essaye de maintenir cette fréquence. Sur Instagram, il faut rester sur du «beau», privilégier les vues différentes et profiter des belles lumières. Il ne faut pas négliger de répondre aux commentaires et de repartager les pépites locales.
Après, il n’y a pas une seule bonne pratique ou stratégie pour performer sur les réseaux. Parfois les photographies que j’aime le plus sont, au contraire, celles qui fonctionnent le moins auprès de notre audience.

Quels sont tes spots photos favoris sur Thionville et son agglomération ?

Côté nature, j’ai une préférence pour le Parc Napoléon et le quartier village de Garche avec ses cigognes.
Côté patrimoine, j’ai eu la chance de pouvoir photographier le Beffroi et les ponts-écluses sous toutes les coutures.

Un spot photos à partager ?

Chaque année, une colonie de cigognes vient élire domicile prés des sablières du quartier village de Garche, où elles cohabitent avec des hérons. Un spot incontournable pour les amoureux de la nature et plus précisément des oiseaux. Les photographes peuvent y saisir au vol ces beaux échassiers et, s’ils sont attentifs, apercevoir les petits têtes des cigogneaux dépasser de leur nid.

Stéphane