Fort IllangeFort Illange
©Fort Illange|Elodie Conti - PTT

Fort d'Illange

entre balade et histoire

C’est parti pour une balade en pleine nature à Illange. Une fois garé, je sors de ma voiture au niveau de la route de Thionville. J’emprunte un petit sentier en lisière de forêt. Cela monte directement, c’est un bon échauffement pour la visite qui m’attend. Après quelques minutes de marche, me voici devant un panneau de présentation du site. 3 options s’offre à moi : le tour circulaire en bleu, le tour historique en jaune ou le tour botanique en vert. J’opte pour le tour historique de 2 200 mètres.

Rémi - Equipe Pays Thionvillois Tourisme20200124 Equipe Pays Thionvillois Tourisme 012
Rémi

Expert du territoire, passionné du patrimoine militaire, vous fait découvrir le sentier historique du Fort d'Illange.

Les petits + de la visite

Profiter d’une balade en lisière de forêt

Faire des découvertes surprenantes

Découvrir l’histoire locale

Feste Illingen

Petit retour en arrière, au niveau historique. Suite à la défaite française de 1870, la Moselle devient allemande à la suite du traité de Francfort en 1871. À la fin du XIX ème siècle, les Allemands décident de fortifier la vallée de la Moselle autour de Metz et de Thionville. C’est la naissance du Moselstellung.

Au niveau de Thionville, 3 forts de nouvelle génération vont être construits :  Guentrange, Koenigsmacker et Illange. On appelle cela des Festen. Celle d’Illange est construite entre 1904 et 1910 sur une colline. Elle peut accueillir 1 177 hommes. Sa mission est de protéger les débouchés de la rive gauche de la Moselle notamment des voies ferrées venant du Luxembourg et de Meurthe et Moselle et d’en interdire le passage.

Dame nature et

Mémoire cachée

Je continue mon périple pour découvrir le fort. Soudain, sur ma droite des bouts de béton apparaissent. Je vais voir cela de plus près. Je me trouve sur une partie du parapet d’infanterie. Il permet de protéger les abords du fort. Je commence à m’engouffrer dans une partie métallique. Devant moi des petites ouvertures pour observer. Tiens un écureuil. À l’époque, c’était pour surveiller une potentielle incursion ennemie. Je me trouve dans une guérite escargot.

Pour compléter sa défense en amont, le fort est protégé par un réseau de fils barbelés. Les points d’accès sont eux fermés par des grilles pour permettre le passage si besoin.

S’imaginer

la vie des soldats

Je retourne sur le sentier et j’avance dans ma visite. Encore une fois, une forme métallique émerge de la végétation. Cette fois-ci, je suis au niveau d’une cloche d’observation. Elle est utilisée pour orienter les tirs d’artillerie du fort. Mais celui-ci est doté de 3 positions d’infanterie avec des casernes et des abris. Le tout est relié par des galeries souterraines.

Suite à la défaite de juin 1940, l’armée allemande occupe le fort d’Illange. C’est le moment pour moi de voir l’élément essentiel pour la défense du fort : sa batterie d’artillerie. Elle est équipée de 4 tourelles pour canon de 10 cm.

La Feste rentre en action

Le fort connaît son baptême du feu en août 1944. En septembre, les troupes américaines s’emparent du fort de Guentrange. Un combat d’artillerie débute entre les Festen. La situation est bloquée pendant 2 mois. Tout s’accélère, le 11 novembre, la rive droite de la Moselle est libérée. Le fort est pris à partie. Il est reconquis le 14 novembre 1944.

ça m’interesse

On recommande

Feste Illingen il y a fort à faire !
Aujourd’hui, cet espace boisé de 40 ha est un lieu de promenade. Un parcours balisé permet de découvrir différentes thématiques : historique, botanique et un parcours de santé. La thématique historique met en avant l’extérieur de ses ouvrages militaires. L’intérieur des bâtiments ne se visitent pas.

Rémi